CARMEN (tome 1) – Rose LB

Le lundi, j’aime vous présenter ma toute dernière lecture. Carmen est un roman très particulier qui monte en pression au fil des pages… Je vous en dis un peu plus dans les prochaines lignes.

Carmen est un roman très particulier qui monte en pression au fil des pages... Je vous en dis un peu plus dans les prochaines lignes.

Le livre

La couverture de ce livre est belle et intrigante à la fois. Un joli visage, un regard merveilleux mais sans aucune expression, sans arrière plan… Ce visage est un mystère.

  • Éditeur ‏ : ‎ Stories by Fyctia – Auto édition (27 octobre 2020)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Nombre de pages de l’édition imprimée‏ : ‎ 278 pages (mon exemplaire : 434 pages)

Carmen est une adolescente qui vit sous des règles strictes, à l’opposé des filles de son âge. Lorsqu’elle découvre que Waël, un élève, de sa classe, emménage dans la maison voisine de son village Terdeghem, son monde intérieur se bouscule. Tout les oppose. Elle est effrayée d’écouter son cœur qui la pousse à enfreindre les règles de ses parents. Des règles qui semblent cacher l’impensable… Jusqu’où ira-t-elle pour découvrir la vérité ?

L’Auteur

Roseline Lambert est née à Montréal en 1978. Elle est poète et anthropologue. Elle a publié Les couleurs accidentelles (2018), un livre en couleur, et Clinique (2016), un livre avec des animaux, aux Éditions Poètes de brousse. Elle s’intéresse aux voyages, aux couleurs et à la matière, aux animaux, aux trains et aux plantes. Elle collectionne les cartes postales et écrit encore des lettres à la main qu’elle aime envoyer par la poste. Elle aime écrire au « je » et analyser ses expériences intimes et celles des autres pour les inscrire dans leur contexte social, politique et culturel : s’inscrire dans le monde. Ce sont des impulsions qui font des reflets dans ses poèmes. Elle écrit surtout le matin et quand elle est en voyage.

Une lycéenne pas comme les autres

“Je suis ravie. Je n’existe qu’à travers mes notes. Apprendre demeure ma source de liberté, chaque lecture que je fais représente un voyage.”

Carmen est une excellente élève… solitaire. Avec ses souliers vernis, ses courts cheveux noirs et sa tenue très stricte; elle est un souffre douleur pour les deux jolies filles branchées de la classe : Chloé et Sarah. Waël est beau garçon. Il est dans la même classe que Carmen.

En ce mois d’octobre, Carmen prend le bus qui va ramène chez elle après les cours. Waël prend ce même bus : sa famille vient d’emménager dans la maison voisine de celle des parents de Carmen… Ce garçon cherche à discuter pour faire un peu plus connaissance mais Carmen, bien que charmée, doit rentrer sans tarder.

Une vie bien rangée

“La porte d’entrée se referme dernière moi, j’entre dans un autre monde. Là où mes souliers doivent rester alignés, et où la saleté est prohibée.”

Carmen mange en silence, fait sa vaisselle et ne demande rien. Les punitions pourraient être sévères si elle osait une extravagance. Sa mère ne veut pas que sa fille ressemble à une pute… Alors chaque soir, Carmen lit un passage de la Bible, enfermée dans sa chambre, cette chambre dont elle ne peut pas sortir : sa mère ferme à clé. Une chambre très rudimentaire.

Waël

Waël ne s’est pas laissé éconduire aussi facilement. Il se rapproche de Carmen avec tous les subterfuges qu’un ado amoureux peut imaginer. Un garçon plein de surprises auquel Carmen ne peut pas dévoiler la réalité de son quotidien familiale. Ils ont le trajet en bus qui devient bien agréable pour Carmen dont les sentiments prennent quelques couleurs.

Mais la réalité est bien là, Carmen et ses “vêtements moches” ne devraient pas attirer le regard de Waël, convoité par Chloé. Les filles l’ont ainsi décidé : Carmen est tabassée, réduite à de nombreuses ecchymoses et un œil fermé et boursouflé. Waël dénonce les deux filles… Carmen est étonnée de ne pas être punie par son père qui promet :

“Elle aura son heure, celle qui t’a fait ça, dit-il en me montrant du doigt.”

Rencontre et Découvertes

Carmen a besoin de quelques jours de convalescence. Sa mère décide de la conduire chez sa grand mère maternelle que Carmen ne connaît pas. Elle devra remettre de l’ordre dans la maison : son oncle, Bernard, la surveillera…

Mais Carmen a changé intérieurement grâce à Waël et elle va découvrir un oncle à deux facettes dont l’une lui porte une affection qu’elle n’a jamais connue. Que va-t-elle découvrir dans la maison d’enfance de sa mère ?

Une héroïne attachante

Malgré son éducation stricte et parfois violente, la bonne élève est courageuse et intelligente. Elle fait face à tout ce qu’elle découvre, même si sa curiosité devient dangereuse. Elle se pose des questions sur ses parents, sur les raisons de cette vie censée la protéger. Mais la protéger de quoi au juste ?

Elle se laisse aimer par les personnages qui croisent son chemin et je me suis attachée à cette adolescente d’à peine 16 ans. Je l’ai suivie dans ses aventures jusqu’au bout, là où l’auteur à imprimé ces mots : “A suivre”. Je suis d’ailleurs restée sur ma faim dans l’attente du deuxième opus. Carmen cherche la vérité, elle découvrira l’impensable… et je l’ai laissée dans une situation très inconfortable.

L’impensable

L’auteur a mis un avertissement : attention, âmes sensibles s’abstenir… J’avoue que rien ne m’a particulièrement choquée et je trouve que le sujet est très réaliste. Sans rien dévoiler, cet impensable, même s’il ne fait pas la UNE des médias, a déjà été dévoilé. On vous parlera de complotistes mais des recherches ciblées sauront semer le doute et donneront à ce roman une crédibilité presque inimaginable. Je n’en dis pas plus 😉

Un rythme addictif

J’ai lu ce premier volume dans une quête, celle de découvrir les pages suivantes. Carmen vit plusieurs vies pleines de rebondissements. Vous croyez avoir découvert l’impensable ? Le chapitre suivant vous déroute encore et toujours, jusqu’au bout. La plume est fluide, subtile, parfois presque poétique. Une très belle plume qui captive l’attention du lecteur dans un thriller particulièrement bien construit. Vous aimez le style ? Alors je vous conseille de découvrir Carmen de toute urgence. Quand à moi, je suis l’auteur de très près pour avoir le tome 2 dès sa sortie.

Le Podcast

Le Vlog

Quelques extraits

Les liens

SimPlement.pro

Retrouvez l’auteur sur :

Notre association

Cette Association a pour objet : La protection de l’environnement et de la biodiversité avec l’aide des chevaux. La protection et la défense des espaces naturels et milieux herbacés. L’accueil des randonneurs équestres et des randonneurs associés.

Site officiel

Propulsé par HelloAsso

Author: Angelique

BuJo - Chevaux - Photos
Je suis une dévoreuse de livres et une grande utilisatrice du Bullet Journal.
J'aime la nature, le soleil et le bleu azur du ciel de ma région d'adoption.

close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils lecture et astuces du Bullet Journal, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 thoughts on “CARMEN (tome 1) – Rose LB

  1. merci infiniment d’avoir aussi bien compris Carmen, je promets une future dédicace. e suis très sensible à la nature qui nous entoure, chérissons là !

  2. bonjour, comment vas tu? ce roman me tente bien, malgré le fait que je trouve la couverture effrayante. passe un bon jeudi et à bientôt!

    1. C’est marrant, j’adore la couverture. Bon, c’est super intéressant 🙂 Bonne lecture et bonne fin de journée

Ici, on adore bavarder