Junk Journal – Plan with me

Depuis quelques temps, je vois passer de belles photos de journaux très créatifs sur les réseaux sociaux ou sur YouTube. Un journal un peu foufou qui ne pouvait que me plaire, j’ai nommé le Junk Journal !

Un journal un peu foufou qui ne pouvait que me plaire, j'ai nommé le Junk Journal !
Je l’utilise autant pour moi que dans mes ateliers. L’art et la créativité ont de nombreuses vertus thérapeutiques.

Mais qu’est ce qu’un Junk Journal ?

Littéralement, on pourrait traduire Junk Journal par… journal déchet. Mais évidement ce n’est pas fait avec ce que vous trouvez dans votre poubelle (quoi que). Non, un Junk Journal, JJ pour les intimes, est constitué de matériaux, principalement du papier récupéré un peu partout.

Quand je dis que le JJ est constitué de papier de récup c’est à prendre au pied de la lettre. J’ai conservé des journaux, des papiers retrouvés qui datent…. Mais j’ajoute quand même quelques petites bricoles 😉

Vous l’aurez compris, l’idée c’est de recycler un max. L’important est de choisir un thème ou un style pour que le tout soit esthétique tout de même. J’ai vu beaucoup de JJ réalisé dans un style vintage mais ce n’est pas une obligation, à vous de créer un journal qui vous ressemble.

Ce que j’aime dans ce journal c’est qu’il est constitué de choses extrêmement variées, tant dans les couleurs que dans les formes ou les tailles. Autant dire qu’il peut prendre aussi pas mal d’épaisseur (et ça se voit sur la première photo).

Pourquoi faire ?

Alors, à quoi sert un Junk Journal ? Certaines créent des JJ juste pour l’amour du papier ou le plaisir de fabriquer un bel objet. D’autres laissent des pages vierges afin d’y noter des choses ou coller des photos. On peut même allier JJ et journal intime, ou l’utiliser pour réaliser un superbe album de vacances.
Bref on fait ce qu’on veut !

On peut même allier JJ et journal intime, ou l'utiliser pour réaliser un superbe album de vacances.
Des citations inspirantes découpées dans des journaux, quelques stickers, un trèfle et une photo… L’art en pleine nature 🙂

Pour ma part je vois dans le Junk Journal une planche de salut. J’ai la fâcheuse tendance de récupérer absolument tout ce qui me passe sous la main. Les prospectus, les tickets de musées/expos visités, tout ce que je trouve joli dans les resto/bars (cartes de visite, pochette en papier des baguettes, set de table en papier, bout de nappe…oui…), journaux gratuits, bref, un tas de choses dont je ne sais pas quoi faire en général. Je conserve aussi les lettres que je reçois, les photos, les timbres……

Ce mois-ci, j'ai fait mes pages d'accueil, mon memory et ma présentation en utilisant ce que je trouve autour de moi ;)
L’art est aussi utile pour lutter contre les angoisses. Je propose des ateliers en lignes (bientôt) afin de vous faire bénéficier de cet outil magnifique.

Je me suis donc lancée dans la réalisation d’un Junk Journal intégré à mon Bullet Journal je crois que je suis devenue une vraie Junky… Ce mois-ci, j’ai fait mes pages d’accueil, mon memory et ma présentation en utilisant ce que je trouve autour de moi 😉

Et vous ça vous tente ? Est ce que vous en faite déjà ? Qu’est ce que vous mettez dedans ?

Author: Angélique

Chroniqueuse Littéraire Animatrice : Coach Organisation, Ateliers Bullet Journal, Psychologie positive Responsable associative maison-ecologique.org

2 thoughts on “Junk Journal – Plan with me

  1. bonjour, comment vas tu? je suis totalement fan! j’ai pratiqué sans le savoir: collant mes tickets de ciné, musée, etc… dans mes agendas autrefois. avec le déménagement, j’ai tout bazardé, mais cela fait de beaux souvenirs. passe un bon mercredi et à bientôt!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.