JUSTICE – Entre thriller et comics

Bonjour à tous !!! C’est lundi et je vous propose d’enrichir votre PAL avec un roman inclassable : JUSTICE écrit par Dario Alcide.

Alors qu'il rentre de son entraînement, Nolan est témoin d'une tentative de viol et décide d'intervenir. Même s'il parvient à aider la victime, il finit tout de même à l'hôpital, gravement blessé.

Résumé

Alors qu’il rentre de son entraînement, Nolan est témoin d’une tentative de viol et décide d’intervenir. Même s’il parvient à aider la victime, il finit tout de même à l’hôpital, gravement blessé.
Cette violente défaite pèse alors sur le moral du jeune homme qui glisse petit à petit vers la dépression, incapable de supporter ce qu’il considère comme un échec.
C’est finalement sa rencontre avec un prêtre qui va l’aider à reprendre pied. Il faut dire que le père Franck a une méthode bien à lui pour travailler avec les jeunes en difficulté.
Les deux autres ados dont ils s’occupent en parallèle, Valentina et Hervé, n’ont d’ailleurs rien d’enfants de chœur. Mais ce trio insolite semble partager quelque chose de plus qu’une simple relation patient/thérapeute.

  • Éditeur ‏ : ‎ Faralonn éditions (15 décembre 2020)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 369 pages

L’auteur se présente

Fan des mangas d’antan, de super héros d’aujourd’hui et de l’univers étendu Legends Star Wars, je suis probablement le seul et unique Saiyan Sith de tous les univers…

Comme de plus en plus de mes confrères, j’ai commencé l’aventure du livre par l’auto-édition avec trois livres au format papier (Farence 1 & 2, puis Pentacle). En 2016, repéré sur la plateforme 404 factory, je publie Kereban aux éditions 404. Des projets par dizaines et la tête en perpétuelle ébullition, je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. J’écris principalement de la littérature de l’imaginaire.

 

Lecture numérique

Je ne suis vraiment pas à l’aise avec la lecture numérique, sachez-le. Je n’ai toujours pas trouvé comment prendre des notes avec une liseuse. Pourtant, David fait ça avec une facilité déstabilisante et il vit avec son temps. C’est donc dans la version Kindle que j’ai découvert JUSTICE. Le titre m’avait interpelée je dois bien l’avouer. L’auteur m’a proposé cette lecture avec ces mots :

Ce roman, paru en décembre dernier chez Faralonn éditions, est difficile à classer dans un seul genre. On y trouve, de l’action, du mystère, une quête initiatique, de l’amour et, bien sûr, tout un pan sur la justice et comment la rendre. Les justiciers sont-ils des héros ou des malfrats étant une question centrale dans cette histoire.

La quatrième de couverture résume parfaitement le début de l’aventure. Nolan est un jeune homme sportif. Il pratique la capoeira, un art martial afro-brésilien qui aurait ses racines dans les techniques de combat des peuples africains du temps de l’esclavage au Brésil.

C’est en rentrant de son entraînement par les ruelles sombres qu’il entend un bruit étouffé. Il interpelle un gars mais les types sont en bande et ont coincé une fille qu’ils ont commencé à dévêtir.

Nolan va se battre et la fille peut s’enfuir en hurlant. Mais seul contre trois, Nolan a blessé un des agresseurs alors que les autres lui ont flanqué une belle raclée. Notre héros est admis à l’hôpital, gavé d’anti-douleurs. S’il se rétablit physiquement, il est moralement affaibli car selon lui, les deux types qui sont “dans la nature” peuvent recommencer les agressions. Il s’en sent responsable.

Rencontre

Ses entretiens avec le psy ne donnent rien et il rencontre le Père Franck sur les conseils de sa mère. Nolan n’est pas croyant mais ce prêtre parvient à le faire parler de sa mésaventure. Nolan avoue sa honte et la culpabilité qui le ronge. Grâce au Père Franck, il va cependant contacter Léa (la victime) qui cherche à lui parler pour le remercier.

Sa rencontre avec le père Franck a débloqué un petit quelque chose en lui. Il revient régulièrement et se voit confier les travaux de finition de la palissade de l'église.

Sa rencontre avec le père Franck a débloqué un petit quelque chose en lui. Il revient régulièrement et se voit confier les travaux de finition de la palissade de l’église. Nolan paie ses factures en travaillant chez Mac Donald mais il est aussi dessinateur et la palissade est une occasion de montrer son talent.

Ce prêtre accueille des jeunes en difficulté et lors de ses visites, Nolan fait la rencontre de Valentina et d’Hervé. Ils aident à faire les courses, à ranger l’église mais Valentina semble très proche du prêtre.

Un gars, deux filles

Nolan passe du temps avec Léa qui veut faire quelque chose pour le remercier de l’avoir sauvée ce soir là. Il réalise rapidement que Léa garde des séquelles de son agression. Elle fuit le contact malgré son sourire et sa bonne humeur. Leurs rendez-vous prennent une forme thérapeutique lors de leurs discussions et Léa a besoin de la présence salvatrice de Nolan.

Valentina ne comprend pas ce besoin qu'a Nolan de se battre au delà de ses capacités. Elle est pleine de surprises et pratique, elle aussi, les arts-martiaux et pour apprendre à son ami que pour aider quelqu'un, il faut être en paix avec son égo, elle l'invite sur un jeu : JUSTICE.

Mais Valentina se révèle jalouse. Une petite romance s’installe entre elle et Nolan. Valentina est étudiante dans une école de stylisme, une fille un peu particulière mais très directe vis à vis de ses sentiments. Cette jeune fille est, elle aussi, une bouffée d’air pour le héros d’un soir. Valentina ne comprend pas ce besoin qu’a Nolan de se battre au delà de ses capacités. Elle est pleine de surprises et pratique, elle aussi, les arts-martiaux et pour apprendre à son ami que pour aider quelqu’un, il faut être en paix avec son égo, elle l’invite sur un jeu : JUSTICE.

Jeu ou apprentissage

JUSTICE est un jeu d’équipe où les avatars parcourent les villages comme des justiciers pacifiques. Pour gagner des points, il ne faut pas entrer dans la violence, protéger son équipe et faire fuir les malfrats sans pour autant déclencher un pugilat. Mais Nolan se bat jusqu’aux blessures et son équipe le laisse tomber. Valentina passe pourtant beaucoup de temps à lui faire comprendre qu’un justicier gravement blessé ou mort ne peut plus aider personne.

“Un héros qui n’a pas su se sortir tout seul du bourbier dans lequel il s’était fourré, pensa Nolan. Il avait voulu jouer au héros, oui, mail il avait échoué. Avoir un comportement héroïque et être un héros pour de vrai étaient deux choses différentes.”

Le prêtre, lui aussi, tente de faire comprendre à Nolan que la subtilité de la fuite est souvent plus glorieuse que les blessures. Mais cette relation cache un secret que vous découvrirez par vous même si vous entrez dans le jeu.

L’art comme exutoire

Un photographe, une styliste, un dessinateur… l’art est très présent dans ce roman. Je n’ai jamais lu de Manga mais je vois très bien cette aventure comme un storyboard. Le style graphique de Nolan y serait bien en place, avec quelques supers héros sans aucun pouvoir particulier.

“Nolan ne répondit pas. Il avait bu les paroles de son amie et n’avait pas pu s’empêcher de faire un parallèle avec sa situation lors de son intervention pour sauver Léa. Il avait frappé le premier, mais n’avait pas profité de son avantage pour fuir. Et il avait perdu la bataille.”

Dans ce roman, de nombreuses problématiques sont abordées. Il fait réfléchir sur la notion du héros et celle de la justice. Si Nolan a été blessé pendant le sauvetage, son acte peut-il être qualifié d’héroïque ? Quand les agresseurs ne sont pas arrêtés par les forces de l’ordre, peut-on se donner le droit de rendre la justice par soi-même ? C’est ce que Nolan nous demande au travers de sa culpabilité.

Mon avis lecture en vidéo (IGTV)

Entre thriller et secrets, le lecteur découvre les sentiments de Nolan. Nous le voyons évoluer vers une plus grande maturité, mais à quel prix ? A vous de le découvrir ;)Le travail de reconstruction de soi

Au fil des pages et des rencontres, du mystère, des expériences de vie, Nolan va se reconstruire. JUSTICE est un jeu qui lui ouvre une première expérience et il va perdre la confiance de son équipe dans laquelle il y a Valentina. Entre ce jeu et la réalité, Valentina se demande si elle peut compter sur son ami, trop dirigé par son égo.

Entre thriller et secrets, le lecteur découvre les sentiments de Nolan. Nous le voyons évoluer vers une plus grande maturité, mais à quel prix ? A vous de le découvrir 😉

L’auteur nous embarque sous couvert du “Young Adult” dans un thriller qui m’a laissée sur les fesses. Focalisée sur Nolan, je n’ai pas percé le mystère des autres personnages, même si j’avais un doute. C’est une lecture intéressante et instructive pour les jeunes en quête d’identité. J’avoue que j’aurais ce bouquin sous le coude dans le cas où je serais confrontée à la violence dans mon domaine professionnel 😉

Le Podcast (sur tous les lecteurs)

Quelques liens pour les plus curieux

Soutenez-nous





Author: Angelique

Depuis mon premier Bullet Journal, je suis plus organisée et je m'amuse. J'ai donc plus de temps pour lire et pour faire de la randonnée 🙂

close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils lecture et astuces du Bullet Journal, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ici, on adore bavarder