Le Solstice d’hiver, Alban Arthan – Randonnée de Vanosc à Burdignes

Bonjour à tous. Si j’en crois les statistiques de WordPress, vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et au nom de tous, je vous remercie très sincèrement. C’est aussi le premier anniversaire de ce blog : ça se fête 🙂 Alors abonnez-vous, je vous prépare quelques surprises.

Vlog de voyage

Mais en ce beau mercredi, je vais tenir une promesse. Dimanche, je suis allée marcher dans la montagne, une longue randonnée de remise en conditions. Comme vous m’aviez demandé des photos, j’ai réalisé vos souhaits et j’ai aussi fait un petit montage vidéo avec une pensée pour ceux qui sont coincés chez eux.

Une discussion avec ma conscience

Dimanche, sur la place du village (entre l’église et la Mairie), s’est installé un petit marché de Noël. Mais pour voir le père Noël, il fallait présenter le fameux Passe. Pourtant, il me semble que les dernières annonces en la matière ont pris le chemin de l’absurdité… Mais comment peut-on demander un passe pour que les enfants puissent embrasser le père Noël ? Sur la place d’un village d’à peine 900 habitants perché dans la montagne Ardéchoise, ma conscience a tranché sur la honte de la ségrégation.

Le Solstice d'hiver, Alban Arthan - Randonnée de Vanosc à Burdignes

Du coup, cette randonnée m’a fait beaucoup de bien, autant au corps qu’au moral. D’ailleurs, le principe de ce type de manifestation est de vendre : je n’ai pas de nom pour cette attitude. Encore moins vis à vis de ceux qui hurlaient à la dictature l’année dernière et qui ont rapidement retourné leur veste. Je referme la parenthèse bien que ma réflexion ne soit pas encore aboutie.

Départ de chez moi

Le GR42 passe devant ma porte et j’ai pour habitude de faire de cette porte mon point de départ. J’avais prévu mes trois couches de chaleur, ma doudoune, une autre (au cas où) dans mon sac à dos et même une deuxième père de chaussette. Ma liberté de mouvement en a pris un coup 😀

Mais j’étais heureuse, tout simplement. Une occasion aussi de prendre quelques photos pour quelques pages memory book dans mon Bullet Journal.

Le début de l’hiver a commencé ce mardi 21 décembre 2021, le jour où la lumière du soleil dure le moins longtemps dans la journée, provoqué par le phénomène astronomique du solstice d’hiver, qui a eu lieu à une heure très précise ce mardi à 16 heures, 59 minutes et 19,49 secondes (heure de Paris). Depuis ce “top départ” de Dame Nature, les jours se mettent à rallonger dans tout l’Hexagone… Jusqu’au solstice d’été, le 21 juin, quand aura lieu le jour le plus long. 

Alors pour célébrer le solstice, j’étais un peu en avance. La nature m’a tout de même offert ce qu’elle a de plus merveilleux avec quelques surprises le long du chemin.

Un voyage initiatique

Marcher est un bon moyen de s’encrer et de rester loin des réseaux. Même mes très longues randonnées passent souvent par La Baignoire des Gaulois où je fais une pause la première nuit en bivouac. Ce lieu est chargé d’énergie, je m’y sens vraiment bien. C’est un site mégalithique qui révèle que les Celtes ne sont pas restés en Bretagne lol. 

J’y vais parfois pour lire, écrire et regarder le ciel. Vous le verrez dans la vidéo 😉 C’est calme, paisible et le sol est doux. Notez aussi que le lieu est relativement plat, ce qui est important pour installer la tente. 

Pourquoi le solstice d’hiver ?

Je n’aime pas Noël et d’ailleurs, je ne suis pas Chrétienne. Je marque cependant la roue de la vie : le cycle de la nature.

La date du solstice d’hiver marque le début de l’hiver astronomique, et il est un repère dans les sociétés pour délimiter les moments forts du calendrier et des saisons. Les solstices ont donc été célébrés par de nombreuses civilisations, de l’Egypte antique aux sociétés chrétiennes. On remarque par exemple qu’en Europe, la célébration de Noël correspond, à quelques heures près, au moment de l’année où l’hémisphère nord entre dans l’hiver. A vrai dire, la chrétienté s’est appuyée sur une fête païenne, qui existait bien avant que l’on ne célèbre la venue au monde du Christ. Noël tire son étymologie du latin Natalis dies (jour de la naissance), qui désignait en Occident le moment à partir duquel les jours se rallongent à nouveau. 

Et puis l’introduction de Noël le 25 décembre par le christianisme a en effet contribué à la disparition de certains rites païens qui avaient traditionnellement lieu ce même mois, dont la fête de Yule, qui marquait chez les peuples germaniques le solstice d’hiver et donc l’arrivée de cette saison des neiges. Cette célébration était ainsi une fête de la lumière puisqu’à partir du solstice d’hiver, les jours commencent à se rallonger. Concrètement, les personnes qui célèbrent aujourd’hui encore la fête de Yule allument des bougies, font des feux, vont ramasser des choses dans la nature, fabriquent des couronnes et s’offrent des cadeaux, le plus souvent faits à la main.

Alban Arthan

Ma conscience (la même qu’un peu plus haut) m’a toujours guidée dans le respect de la nature, mais aussi sur le chemin de mes ancêtres : les Celtes.

Le nom de la célébration du solstice d’hiver dans le Druidisme est Alban Arthan, ce qui signifie «La lumière d’Arthur». C’était une période crainte pour les peuples anciens, qui voyaient les jours raccourcir. Un grand rituel était nécessaire pour inverser la course du soleil. Cela a probablement été calculé par les grands cercles de pierre et les lieux de sépulture qui sont alignés sur cette célébration, tels que ceux de Newgrange dans le comté de Meath, en Irlande. Effectivement, le lendemain, le soleil commence à monter plus haut dans le ciel, montrant qu’il est né de nouveau.

Cher lecteur, tu te poses probablement la question, alors je te réponds sans attendre : oui, les Druides sont toujours parmi nous tout comme les écoles Bardiques. N’oubliez pas que je suis Bretonne 😉

Cette période de l’année est très froide et morne. C’est pourquoi de nombreuses célébrations sont nécessaires pour aider les gens à traverser les mois d’hiver. C’est très important pour moi qui ai besoin de chaleur et de lumière. Le soleil a illuminé ma randonnée, comme “La bûche de Yule”.

Alban Arthan est un festival universel qui a été (et est toujours) célébré par de nombreux peuples et ce, bien avant la venue des Celtes. Le solstice d’hiver est probablement (avec le solstice d’été) la plus ancienne cérémonie saisonnière de l’humanité.

Célébration traditionnelle

La bûche de Yule est l’une des principales caractéristiques d’une célébration traditionnelle du solstice d’hiver dans les pays d’Europe du Nord. Une bûche ou un gros morceau de bois est brûlé dans la cheminée centrale. Selon la tradition, il doit provenir de son propre pays ou être un cadeau, et il ne doit pas être acheté. Il est traditionnellement allumé avec le dernier morceau de la bûche de Yule de l’année dernière. De cette façon, la lumière est transmise d’une année à l’autre. La bûche de Yule doit brûler lentement pendant 12 jours dans la cheminée avant de s’éteindre. Les cendres sont rangées et, au printemps, mélangées avec des graines et répandues dans les champs. Ainsi, la puissance du soleil, symbolisée dans la bûche de Yule, est répartie sur le sol. Le reste du bois est conservé jusqu’à l’année prochaine pour enflammer la nouvelle bûche.

La maison est décorée de branches à feuilles persistantes. Le vert nous rappelle la promesse que la nature redeviendra verte au printemps et que la vie reviendra sur nos terres. Dans la tradition irlandaise, une maison décorée de verdure devait offrir un lieu de repos aux esprits de la nature fuyant le froid et la noirceur. 

Pendant cette période de l’année, les lumières et les bougies sont généralement utilisées. Je remarque souvent que les gens ne mettent pas simplement des bougies parce qu’il fait noir. Cela semble quelque peu ancré culturellement, et je suppose que ces coutumes sont des restes de rituels de feu qui remontent plus loin que nous ne le pensons.

Le renouveau, le changement, la réflexion

La pensée centrale et essentielle d’Alban Arthan est le renouveau. Nous laissons le passé derrière nous et saluons le nouveau qui vient. Le monde subit des mutations constantes et nous devons changer et nous adapter pour pouvoir survivre. Le changement est inévitable.

Alban Arthan est également une bonne occasion de réfléchir à la symbolique du Soleil. Malgré toutes les technologies modernes et la possibilité d’éclairer une pièce en un tournemain, nous restons dépendants du soleil. Le soleil nous indique les heures du jour et de l’année. Il est vital pour la croissance de toutes les plantes et pour l’existence de tous les êtres vivants. Il décide de la chaleur ou du froid.

Tout sur la Terre et dans tout le «système solaire» tourne littéralement autour du Soleil !

Author: Angelique

BuJo - Chevaux - Photos
Je suis une dévoreuse de livres et une grande utilisatrice du Bullet Journal.
J'aime la nature, le soleil et le bleu azur du ciel de ma région d'adoption.

close
Bullet journal, le système d’organisation qui fait fureur!

Oh salut 👋
Je suis ravie de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

19 thoughts on “Le Solstice d’hiver, Alban Arthan – Randonnée de Vanosc à Burdignes

  1. Merci pour ces explications sur le solstice d’hiver 🙂
    Quant aux randonnées, je n’en fais pas aussi souvent que je l’aimerais mais ce sont toujours de doux moments qui me permettent de me ressourcer.
    Au passage, joyeux blog anniversaire !

    1. Bonjour. Je suis heureuse que l’histoire te plaise. Ah la randonnée, je reprends après une longue période douloureuse.
      Des mois d’examen pour qu’un ostéopathe me soulage en 1h…. Du coup je suis vraiment ravie 🥰
      Hop, sac à dos, chaussures, chemins 😉
      Je te souhaite une excellente journée

  2. bonjour, comment vas tu? merci pour ces photos et cette petite vidéo. je n’ai pas célébré Yule, je n’étais vraiment pas en forme et ce type de célébration me vide de mon énergie. j’ai préféré assurer le coup… étant dans une période de fatigue extrème. j’ai malgré tout la décoration qu’il faut et continué mes recherches spirituelles auxquelles tu contribues avec Alban Arthan que je ne connaissais pas. merci à toi 😉 passe un bon mercredi et de belles fetes malgré tout!

    1. Coucou. Dommage pour Yule. Ça donne de l’énergie en théorie 😉
      A par ça, j’ai encore des analyses à faire, je vais prendre un abonnement.
      Tu fais des recherches spirituelles ?

    2. coucou, avec ma maladie, je me vide rapidement de mon énergie, quoi que je fasse. donc oui les sabbats me vident.
      oui j’ai repris mes recherches en ce sens. j’ai quelques projets en cours, mais je n’en dit pas plus 😉 j’espère démarrer au printemps.
      passe un bon jeudi et à bientôt!

      1. Je ne sais pas ce que tu as mais ça me semble handicapant 🤔
        Possible que les recherches que tu fais actuellement puissent t’aider.
        J’en fais actuellement sur le Reiki (celui du Japon, pas l’adaptation Européenne). C’est passionnant et finalement la circulation des énergies est présentée comme dans le Druidisme. C’est en fait logique, équilibré et harmonieux.
        Je te souhaite une excellente journée. A bientôt.

    1. Bonsoir Juliette,
      Le soleil est très important. D’ailleurs je suis venue dans le sud-est pour le voir souvent.
      Le bleu du ciel, c’est magnifique. Par contre, la nuit est glaciale avec ce ciel bien dégagé.
      Le paddock d’hiver de mes chevaux ne dégèle pas 🤭 et ils mangent plus que d’habitude.
      Et ils ont une magnifique fourrure type “nounours”.
      Bonne soirée à toi aussi.

  3. Bonjour Angélique,

    Je viens de lire ton histoire ! J’ai beaucoup aimé les photos et les précisions sur la bûche de Yule ainsi que celles sur les solstices. Quant à la randonnée, j’ose espérer qu’elle t’a apporté l’énergie nécessaire pour te ressourcer. En ce qui me concerne, je suis au repos forcé depuis une quinzaine de jours : le genou gauche me joue des tours !
    Je vous souhaite la meilleure fin d’année possible !

    José

    1. Bonjour José,
      J’ai pensé à toi pendant cette randonnée quand j’ai regretté l’absence de matériel pour la nuit 😉. Et bien sûr, le lieu est totalement isolé : pas de gîte.
      Tu as des douleurs au genou ? J’espère qu’il n’y a rien de grave. Il y a quelques années, j’étais obligée d’enfiler une genouillère à chaque descente tellement j’avais mal. J’utilisais un mélange d’huiles essentielles (je peux partager si besoin 😉).
      Je ne fête rien de particulier en fin d’année.
      Pour moi, la roue a repris pour Samain et j’avais fait une superbe randonnée à cheval.
      Je te souhaite une magnifique fin d’année et le bon rétablissement de ton genou.
      A très bientôt 😘

  4. Merci pour les photos, cela fait du bien de s’aérer l’esprit virtuellement ! J’aime bien le solstice, parce que pour moi, à partir de Noël (nous sommes d’accord, les fêtes chrétiennes ne sont pas à leur place dans le calendrier par hasard, mais bien pour faire oublier les païennes) les jours commencent à rallonger ! 😉
    Concernant les marchés de Noël, je n’ai mis les pieds à aucun d’entre eux, et quant au pas super market du village, j’en rentre pour ne pas devoir y aller demain, ils changeaient de place les chocolats invendus pour les mettre en tête de gondole et il y avait déjà une “palette retour” filmée et prête à partir par le prochain camion !
    Termine bien cette belle année 2021, à oublier tout comme la précédente ! ♥

    1. Coucou, je suis heureuse de faire plaisir avec mes photos.
      Comme tu dis, enfin les jours rallongent, c’est fabuleux.
      Cette année doit rester en mémoire pour avancer en conscience (ok, visiblement l’humain aime reproduire ses erreurs mais gardons l’espoir).
      David est parti au marché qui est déplacé ce vendredi (habituellement le samedi) pour préparer un repas.
      Lundi soir, nous partageons avec celles qui restent nos amies (70 et 80 ans). David prépare mais nous allons chez elles pour leur éviter un déplacement.
      Pourquoi lundi ? Ben, parce que 😂.
      Je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année. A très bientôt.

      1. Parce que, normalement, sauf cas contraire… après un dimanche, il y aurait toujours un lundi, et que le lundi, les gens en activité reprennent leurs occupations et que les personnes âgées se demandent comment elles vont bien pouvoir occuper leur temps libre de solitaires toute la semaine ! ♥

Ici, on adore bavarder