Les Crins du Barde – Association en cours de formation

Bonjour à tous. Aujourd’hui je vais vous dévoiler LE SCOOP 2021 qui va prendre forme en 2022. Nous sommes nombreux à faire le triste constat du déclin de notre société (que la Covid aggrave). Alors comme je préfère agir plutôt que râler, j’ai torturé mes neurones pendant mes randonnées.

La culture oubliée

Je dirais que ce n’est pas nouveau et presque préparé finalement. Depuis déjà quelques années, les correcteurs du baccalauréat ont pour consigne de ne pas sanctionner l’orthographe des rédactionnels. J’ai amusé tout le monde parce que j’ai perdu des points en mathématiques (dans les années 80) pour avoir écrit asymptote avec deux s (assymptote). Au bout de 5 pages, j’ai malheureusement été invitée à revenir l’année suivante.

J’avoue, sans les maths, j’étais cuite. Aujourd’hui, les candidats peuvent écrire n’importe quoi et n’importe comment. Ils seront bacheliers du moment qu’ils ont saisi l’idée générale du sujet. Je comprends pourquoi les Doctorants se font rares de nos jours.

Et voila La Covid qui, en France, a dispensé les élèves de cours. Les baccalauréats ont été simplement distribués avec des critères discutables. Fermeture des musées, des bibliothèques et des lieux culturels en général : les expositions ont été annulées pour ensuite être soumise à un passe sanitaire qui va devenir passe vaccinal et d’ailleurs, pour rencontrer des auteurs, des artistes et avoir un simple accès à la bibliothèque municipale, nous devrons présenter une injection tous les 3 mois plus un test : RASSUREZ-VOUS, je ne donnerai pas mon ressenti scientifique ici.

Je vais simplement décrire la situation culturelle avec des mots simples : Elle est inaccessible pour beaucoup d’entre nous.

Les Crins du Barde

Ca va encore gueuler contre le nouvel ordre mondial alors je prends les devants. Pour de nombreuses raisons, je ne proposerai pas de médiation Equine en 2022. Je me suis arrêtée avec les vacances et les mesures de plus en plus contraignantes ne m’atteindront pas.

je vais vous dévoiler LE SCOOP 2021 qui va prendre forme en 2022. Nous sommes nombreux à faire le triste constat du déclin de notre société (que la Covid aggrave). Alors comme je préfère agir plutôt que râler, j'ai torturé mes neurones pendant mes randonnées.

Je reste donc la simple Dr en Ethologie qui va dans les bois observer la faune sauvage et rendre ses publications qui n’intéressent pas grand monde (la science n’est pas en bon terme avec l’actualité). Cette vie nomade me fait rencontrer de nombreuses personnes isolées. Cette année, j’ai prêté des livres, proposé des carnets d’écriture et j’ai fait de belles rencontres (et des moins sympas mais bon).

De nombreuses personnes n’ont pas d’accès à internet : les plus âgés n’en ont que faire et les jeunes avaient des points d’accès à la médiathèque ou au centre social mais ils n’ont plus la possibilité de s’y rendre. Et malheureusement, ce sont ceux qui lisent !!!! J’ai fait des heureux en prenant les commandes et en faisant découvrir des auteurs indépendants méconnus. C’est d’ailleurs la “crise” qui m’a immergée dans la chronique littéraire avec la volonté de parler des pépites, ceux qui ne pouvaient même plus aller à la rencontre des lecteurs dans les petits salons. Ca fait quand même un point positif à l’année 2021, je note.

Alors pourquoi Les Crins du Barde ?

Les crins sont connus et plus populaires que les youtubeurs : Ils se nomment Ganesh, Gaya et Epona.  Les Bardes ont été oubliés :

Dans les temps anciens, les Bardes étaient les gardiens de la tradition, de la mémoire de la tribu – ils étaient les gardiens du caractère sacré de la Parole. Un barde, dans l’Antiquité, est un fonctionnaire d’un système bardique, spécialisé dans l’administration, l’éducation, les lois, arts et lettres ; dans tout ce qui touche à la mémoire, à la culture, la justice, la science et la poésie.

Mais dans la culture Celte, le Barde était nomade, contant les nouvelles de village en village.  Sachant qu’Epona est la déesse Celte des chevaux, nous allons rester dans le thème.

1930 : des bibliothécaires à cheval

Une mobilisation nationale Le projet Pack Horse Library est un programme de la Work Projects Administration (WPA) qui a permis à des bibliothécaires à cheval de distribuer des livres aux habitants des régions reculées des Appalaches (située dans l’Est de l’Amérique du Nord) entre 1935 et 1943. Le projet a employé environ 200 personnes — dont une grande majorité de femmes — et a fourni près de 100.000 habitants en livres.

Nous serons bénévoles mais j’ai été amusée de savoir que cette idée avait déjà été mise en œuvre.

Dans les années 1930, très peu d’habitants de ces communautés isolées avaient accès à la littérature. On y estimait le taux d’illettrisme à environ 31 %. Les bibliothèques à cheval itinérantes n’étaient pas nouvelles dans le Kentucky, mais cette initiative était l’occasion de stimuler à la fois l’alphabétisation et l’emploi (l’un favorisant l’autre). 

Les habitants étaient très réceptifs et voulaient apprendre, note l’historien Donald C. Boyd. Le charbon et les chemins de fer, en passe d’industrialiser l’est du Kentucky, occupaient une place prépondérante dans l’esprit de nombreux Appalaches qui étaient prêts à prendre part à la prospérité espérée qui en découlerait.

« Les travailleurs ont perçu les changements économiques soudains comme une menace pour leur survie et l’alphabétisation comme un moyen d’échapper à un piège économique pervers » écrit Boyd.

En 1936, les bibliothécaires à cheval desservaient 50 000 familles et, en 1937, 155 écoles publiques. Les enfants ont adoré le programme. Beaucoup d’écoles de montagne n’avaient pas de bibliothèque, la plupart des étudiants n’avaient jamais emprunté un livre avant l’opération.

La bibliothèque Pack Horse a pris fin en 1943 après que Franklin Roosevelt eut ordonné la fin du WPA. Le nouvel effort de guerre remettait les gens au travail. Cela a marqué la fin des livres distribués à cheval dans le Kentucky, mais en 1946, des bibliobus motorisés prenaient déjà le relais.

L’Association

Elle aura pour objet de rendre la lecture et la culture accessible à tous, sans condition particulière, que peut-être celle d’être membre (c’est à voir). Pour ceux qui souhaitent acquérir des livres dédicacés directement auprès des auteurs, nous sommes en train de mettre en place des partenariats avec des auteurs indépendants et des petites maisons d’édition. Selon les finances de l’association, nous pourrons offrir les frais de port. Ce projet peut s’étendre par les membres de régions en pays limitrophes.

Marcher fait du bien 😉

Afin d’acheter les premiers livres et envisager le magazine trimestriel, nous ouvrons une cagnotte. Merci de faire connaitre notre action et de partager autour de vous

Propulsé par HelloAsso

Vous avez des idées ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à nous contacter via le formulaire de contact

Ensemble, nous serons plus forts et nous irons plus loin.

 

Author: Angelique

BuJo - Chevaux - Photos
Je suis une dévoreuse de livres et une grande utilisatrice du Bullet Journal.
J'aime la nature, le soleil et le bleu azur du ciel de ma région d'adoption.

close
Bullet journal, le système d’organisation qui fait fureur!

Oh salut 👋
Je suis ravie de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 thoughts on “Les Crins du Barde – Association en cours de formation

  1. bonjour, comment vas tu? j’adore cette idée. je vais la partager avec plaisir. et si je peux aider (autre que financièrement, car comme tu le sais je galère) ce sera avec plaisir. passe un bon mercredi et à bientôt!

      1. j’ai partagé sur mon facebook et j’ai envoyé un mail à mes anciens collègues travaillant en bib afin de les informer du projet. peut etre que certains auront envie de soutenir? ma meilleure amie (qui est auteure) a également partagé sur son facebook. je reste à ta disposition. passe un bon jeudi et à bientôt!

        1. Je peux t’ajouter à notre discussion de mise en place (par mail). On balance toutes nos idées et après on fait le tri 😉
          Merci beaucoup pour les partages. C’est aussi important de faire circuler l’information.
          Je te souhaite une excellente journée.

          1. aucun souci, je veux bien vous rejoindre. tu as mon mail je crois?
            Je te souhaite une pandémie de lucidité, d’ouverture d’esprit, de solidarité, de bien être et d’amour ! pour cette nouvelle année 😉 et que ce beau projet se réalise

          2. Merci, oui je dois avoir ton mail. Je te souhaite que cette pandémie d’amour arrive jusqu’à toi. Ce projet se concrétise 😉

Ici, on adore bavarder