Outsphere T.01 – Un voyage au cœur de la galaxie et de l’humanité

Bonjour à tous ! Je tenais à vous présenter un ouvrage de science-fiction très intéressant, qui m’a fait voyager bien plus loin que je ne l’aurais imaginé…

L’auteur

Compositeur de musiques de films, réalisateur, écrivain… Guy-Roger Duvert est un touche à tout ! Ses écrits, bien que plongés dans un imaginaire certain, restent réalistes à tout point de vue et nous aident à réfléchir sur des problématiques de notre temps. De la recherche et du génie : un mélange détonnant !

En bref

  • Genre : Science-fiction
  • Sortie : 2019
  • Nombre de pages : 388
  • Editeur : Inceptio (https://www.inceptioeditions.com/)
  • Résumé de l’éditeur : Après avoir quitté une Terre mourante du fait des erreurs de nos sociétés, l’Arche, premier vaisseau à coloniser une exoplanète, arrive au bout d’un long voyage de 80 ans. Les colons sortent de leurs caissons cryogéniques et découvrent ce qui doit devenir un nouveau commencement pour l’humanité. Une nouvelle planète, un monde principalement végétal baptisé Eden. Les surprises se cumulent vite : la surface abrite une espèce primitive mais intelligente, des ruines prouvent l’existence de civilisations passées avancées, le système climatique obéit à des règles très particulières. Mais malgré tout cela, la colonisation commence de manière somme toute très classique, avec les traditionnelles oppositions entre militaires, scientifiques, civils. Mais tout change avec l’arrivée d’un nouveau joueur : un second vaisseau spatial arrive, quelques mois seulement après l’Arche. A son bord, des Terriens partis 60 ans plus tard, bénéficiant d’une technologie plus avancée, et eux même fortement modifiés génétiquement. Capables de se synchroniser et de communiquer télépathiquement entre eux, ils sont devenus une espèce fondamentalement collectiviste, que tout oppose aux traditionnels Terriens individualistes de l’Arche. Les deux peuples essaient dans un premier temps de cohabiter et d’apprendre les uns des autres, mais les obstacles rencontrés, le passé de la planète qui s’avère beaucoup plus riche et mystérieux que prévu, vont rapidement augmenter les tensions. Eden représente-t-il un nouvel espoir, ou au contraire la fin d’une civilisation ?

Le premier tome d'Outsphere nous embarque dans une aventure humaine de grandes envergures : recoloniser une nouvelle planète pour que l'humanité perdure.

Mon avis

Le premier tome d’Outsphere nous embarque dans une aventure humaine de grandes envergures : recoloniser une nouvelle planète pour que l’humanité perdure. Un combat acharné et non sans danger, surtout alors que la planète habitable trouvée reste inhospitalière et inconnue, ou que le vaisseau cryogénique a parcouru l’espace pendant des dizaines d’années, sans autre succès. Déterminé, l’équipage se réveille pas à pas. L’aventure peut commencer !

De l’exploration

Outsphere nous aide à mieux nous évader et rêver : les paysages de la planète s’avèrent réussis et étonnants, tout comme les créatures qui la parcourent (la couverture en montre un petit échantillon déjà assez impressionnant et sympathique). le lecteur découvre l’environnement extraterrestre en même temps que les héros de l’histoire ; ce point de vue narratif apporte avec lui son lot de suspens et de frissons.

Outsphere comporte nombre de protagonistes, chacun très différent et au rôle précis dans la colonie. Ainsi, nous suivons des scientifiques, des soldats, des chercheurs, des techniciens, des politiciens, des pilotes, des médecins, des agriculteurs ou des généraux. L’auteur a pensé à tout : l’intrigue d’Outsphere pourrait presque se comparer à un documentaire du futur ! Plus qu’une exploration planétaire, le roman se veut également une excursion humaine, un voyage dans nos tréfonds intérieurs.

De ruines de civilisations anciennes, à une faune violente et sanguinaire, de plaines herbeuses à un satellite naturel aride, Outsphere explore tous les horizons possibles. L’habitat sphérique où vivent les humains fascine à son tour ; l’auteur dévoile ses recherches quant aux matériaux, techniques et ressources utiles pour une situation aussi spéciale. L’intérieur de Outsphere apparaît cohérent et réaliste, au même titre que les gestions politique et sociale qui prennent rapidement place.

De la politique et du social

Les intrigues politique et sociale restent captivantes tout du long. Elles paraissent si réalistes, qu’elles effraient même par endroits. La mainmise militaire apporte son lot de conflits, entre ceux qui aimeraient rester indépendants et ceux qui préfèrent la sécurité à la liberté. Autant de problématiques qui nous parlent et qui font réfléchir. Les protagonistes n’hésitent pas à défendre leurs droits et leurs besoins. Les porte-paroles civils mènent la vie dure, partagés entre un pouvoir autoritaire et des citoyens divisés qui souhaitent s’émanciper.

« L’air de la nouvelle planète est-il respirable ou non ? » constitue l’une des premières difficultés que doit gérer la colonie. Les scientifiques, qui travaillent pourtant d’arrache-pied, ne donnent pas d’informations concrètes : seul le temps dira si l’air extérieur est bon pour l’humain, ou non. Mais une catastrophe survient : un soldat perd son casque lors d’un conflit armé, et ne meurt pas comme attendu. Quand ce secret vient à se répandre, l’incertitude des scientifiques ne suffit pas : les citoyens souhaitent quitter le dôme et vivre à l’extérieur. S’en suivent des animosités et des combats internes violents. Une lutte pour la liberté s’engage.

Outsphere met en relief des situations plausibles, bien travaillées et mises en scène par l’intrigue. le réalisme des conflits donne des frissons, pas toujours agréables. L’humanité ne cesse de se diviser, même alors qu’elle n’est plus qu’une poignée.

De l’inconnu

Alors que le roman semblait déjà se suffire à lui-même, entre tous les conflits internes ou face à l’hostilité extérieure d’une planète étrange, ou encore avec les nombreux mystères placés pas à pas, une grande menace s’invite à la partie : des humains provenant de la Terre du futur ! Leurs manières et biologies diffèrent, tout comme leurs moyens de communications. La cohabitation se fera-t-elle sans heurt ?

Les mystères s’enchaînent, les catastrophes se multiplient, des attentats éclatent, des maladies attaquent sans vergogne, un racisme ambiant s’installe et les autochtones se manifestent… Pourtant, rien n’est perdu, tout reste à faire. L’Homme se battra jusqu’à la fin, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien.

Pourquoi lire Outsphere T.01 ?

  • Pour voyager sur une nouvelle planète et découvrir de nouveaux paysages.
  • Pour vivre une aventure humaine incroyable, réaliste et intense.
  • Pour découvrir une civilisation extraterrestre mystérieuse et rencontrer les humains du futur.
  • Pour vibrer avec les protagonistes et lutter à leurs côtés pour les causes qu’ils défendent.
  • Pour réfléchir à notre société, au monde qui nous entoure et au futur de l’humanité.
  • Pour croire à un avenir meilleur et se battre pour lui.

Author: Chloé Garcia

Passionnée d’imaginaire depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et transmettre du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils lecture et astuces du Bullet Journal, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 thoughts on “Outsphere T.01 – Un voyage au cœur de la galaxie et de l’humanité

  1. bonjour, comment vas tu? un résumé qui est assez courant, je trouve. je suis un peu lassée de ce style, surtout actuellement avec toutes les infos sur le changement climatique, etc… passe un bon week end et à bientôt!

    1. En effet, c’est un thème qui reste déjà visité, mais ça reste intéressant d’en lire les différents points de vue 🙂 Bonne fin de weekend !

Ici, on adore bavarder