Sous le regard de LARIA – Roman coup de cœur

Cette semaine, je me suis étonnée moi-même. Je suis fan de thriller mais j’ai commencé à lire d’autres styles pour élargir ma culture générale 😉 J’ai d’ailleurs chroniqué une romance !!! Je (re)découvre la fantasy sur un véritable coup de cœur avec le roman de Chloé GARCIA : Sous le regard de LARIA.

Je (re)découvre la fantasy sur un véritable coup de cœur avec le roman de Chloé GARCIA : Sous le regard de LARIA.

LARIA : l’ère Bleue

La déesse Laria a créé un pays pacifique, même si les Elfes, les Nains, Les grèdes et les autres peuples n’ont jamais oublié leurs conflits. C’est un humain, bien aimé de Laria et respecté de tous les régents du royaume, qui dirige le pays. Mais son fils héritier, Ystar, sera bientôt proclamé officiellement comme le successeur de son père, cette décision n’est pas unanime.

Le château a déjà connu une bien triste époque lorsque la reine Enévive fut accusée de trahison. Elle laisse un souvenir charmant, nombreux sont ceux qui l’ont soutenue et refusent, encore aujourd’hui, de croire à de telles accusations. Falor, le Tiane, s’est remarié avec l’extravagante Héléna.

LINARIA

“Linaria est divisée en plusieurs territoires que l’on appelle Régence, gouvernées chacune par une espèce différente qui domine l’endroit. Un protecteur est choisi pour représenter sa région, son espèce, et défendre le pays tout entier. Six des huit régions possèdent le droit, d’après le conseil magique, d’élire un haut magicien…”

Un monde très bien construit dans un imaginaire qui n’est pas sans m’évoquer notre démocratie et la tolérance souvent difficile envers ceux qui sont différents. Mais dans ce monde féerique, les populations ont chacune un territoire ainsi qu’un représentant élu : le haut magicien.

Linaria est une agréable contrée dans laquelle j’ai eu plaisir à vivre le temps de ma lecture. J’ai remonté le temps et retrouvée mon âme d’enfant, la petite fille qui aime les fées et croit toujours en leur existence.

«Ne pas croire aux fées, c’est ne pas croire en soi»

“Chaque fois qu’un enfant dit : “Je ne crois pas aux fées”, il y a quelque part une petite fée qui meurt.” …

La Magie en Linaria

Je (re)découvre la fantasy sur un véritable coup de cœur avec le roman de Chloé GARCIA : Sous le regard de LARIA.

L’usage de la Magie est réglementé en Linaria et nul ne doit en abuser. La Magie est énergie et la nature a, elle aussi, besoin de ce flux magique. L’équilibre est important, la magie est précieuse : elle guérit, protège la vie. Il est évident que, même contrôlée, la magie est malgré tout détournée à des fins pernicieuses.

Une idée qui pousse à la réflexion sur notre monde où l’équilibre naturel est en danger. Magie ou énergie ? La plume de l’auteur m’a embarquée dans une aventure riche en émotions et si j’ai manqué d’imagination dans les premières pages, Linaria m’a peu à peu adoptée comme une petite bulle de magie au fond de moi.

La Déesse, religion prégnante

LARIA, la Déesse bleue nous immerge dans une société matriarcale où la prière, les offices religieux et le protocole sont respectés et la croyance une évidence. La paix est maintenue par la bienveillance de la déesse et nul ne croit que Laria a donné sa bénédiction à Ystar qui n’a pas la marque de la Déesse : les chevaux bleus.

“D’autres hurlaient encore “Loria Masda-Tiana”, arguant que seule la cadette tianienne avait le droit de régner après sont père. Pour les Elfes, le sang royal coulait dans les veines des héritiers de sexe féminin.”

Omniprésent dans nos vies, le bleu est synonyme d’évasion et symbole de fidélité, de sagesse, de justice et de la foi. Pour les Égyptiens, le bleu était une couleur porte-bonheur liée à l’immortalité et à la vérité. Croyance ou connaissance ? La Déesse est magnifiquement représentée, la plume de Chloé nous enveloppe subtilement dans un voile bleuté et nous voyageons à travers les nombreux personnages rencontrés.

L’esprit libre et rebelle

Via, la cadette de la fratrie, porte le prénom de sa mère : Enévive. Alors elle a pris un surnom, se détachant ainsi de l’image maternelle dont l’amour lui manque tant. Elle est attachante et mystérieuse, préfère la bibliothèque à la fête du sacre de son frère. Elle sent ses pouvoirs naître en elle et ses cauchemars récurrents posent de nombreuses questions.

Ces visions nocturnes seraient elles prophétique ? Via est curieuse et s’intéresse à l’histoire de Linaria, tournant le dos aux robes protocolaires. Sa présence s’impose, par la plume de Chloé Garcia, Via questionne le lecteur, l’attire comme si ses pouvoirs pouvaient passer au travers des pages.

Coup de cœur

Chloé Garcia nous transporte dans un univers bleuté dans lequel magie et religion se côtoient le temps d’un rêve. Une terre sur laquelle nous aurions peut-être vécus, nous, simples humains. Son roman est beau : la couverture est magnifique et l’écriture est fabuleuse. Une très belle plume qui se révèle avec ce premier roman bien construit où l’aventure sera la vôtre et dont le mystère bien gardé me fait attendre la suite avec une grande impatience.

“Le nouveau quatuor rêverait à nouveau pour aller au-delà. Les pacificatrices marquaient leur grand retour.”

Les dernières lignes qui laissent envisager que ce premier opus nous annonce une saga qui ne fait que commencer.

La petite histoire

Le conte est né aux premiers bivouacs, aux premières veillées… Peut-être était-ce le début d’une prière, quelques formules magiques pour conjurer une peur ? Peut-être un petit d’homme, assis seul sur un tertre, a-t-il rêvé pour la première fois à des royaumes enchantés ? C’était le temps où les hommes étaient confrontés à l’immensité, à la beauté des choses, à la peur de l’obscurité. Un temps où on parlait avec les bêtes, où on faisait alliance avec elles pour tenter de se concilier la nature.

C’est le premier imaginaire des peuples. Et c’est toujours le premier imaginaire de l’enfant.

Que le bleu de l’Océan vous submerge.

Le vlog

Sous le regard de LARIA - Roman coup de cœur
Catégorie:
Genre:
Publisher:
Publié: 13 avril 2021
Éditeur ‏ :  Éditions Maïa (6 septembre 2021) Langue ‏ : ‎ Français Nombre de pages de l'édition imprimée  ‏ : ‎ 454 pages Le royaume de Linaria a toujours vécu en paix, sous la bienveillance de la déesse Laria. Le couronnement d’Ystar, fils du Tiane, représentant divin de la déesse, approche. Tous se préparent et entament le long chemin pour célébrer cet événement. De son côté, sa sœur Via a d’autres soucis en tête.…

Chroniqueur Angelique

BuJo - Chevaux - Photos
Je suis une dévoreuse de livres et une grande utilisatrice du Bullet Journal.
J'aime la nature, le soleil et le bleu azur du ciel de ma région d'adoption.

3 thoughts on “Sous le regard de LARIA – Roman coup de cœur

  1. bonjour, comment vas tu? j’avoue etre difficile en fantasy car je trouve que tous els romans se ressemblent. sans comtper qu’en général ce sont des sagas à rallonge. ceci dit je suis en train d’en lire malgré tout, avec “la sève et le givre” pour le cold winter challenge. passe un bon lundi et à bientôt!

    1. Salut Virginie. Je n’avais pas lu de fantaisie depuis quelque temps. Avec Laria, j’ai été agréablement surprise.
      Je ne connais pas celui dont tu parles. J’irai voir.
      Bonne fin de journée.

    2. Je te comprends tellement, j’ai aussi du mal avec ce genre depuis quelques temps avec les auteurs qui se ressemblent, comme les histoires.
      Si tu souhaites tester mon écriture ainsi que le début du roman, tu peux lire le premier chapitre ici : https://www.scribay.com/text/352686753/sous-le-regard-de-laria–roman-edite-/chapter/227662. Ainsi, tu sauras si tu souhaites ou non poursuivre l’aventure : tu auras lu le début et tu auras eu cet avis 🙂 Belle découverte !

Ici, on adore bavarder