Un monde pour demain

C’est lundi, que lisez-vous ? En cette journée de la femme, je vais vous présenter une lecture qui m’a poussée en dehors de ma zone de confort : Un monde pour demain

je vais vous présenter une lecture qui m'a poussée en dehors de ma zone de confort : Un monde pour demain

Présentation du livre

  • Éditeur : LE LYS BLEU (26 octobre 2020)
  • Langue : Français
  • Broché : 128 pages

Machines intelligentes, technologies novatrices, systèmes politiques douteux, contes de fées étonnants et climats capricieux, Un monde pour demain nous amène à réfléchir sur des problématiques variées : réchauffement climatique et montée des eaux, reconstruction de l’humanité à la suite de crises sociales ou sanitaires, avènement technologique et nouveaux modes de travail, modifications génétiques et éthiques, systèmes sécuritaires et liberté contrariée. Chaque nouvelle nous plonge dans un univers inédit, entre émotion, lumière, interrogation et obscurité…

Je vous ai brièvement présenté Chloé Garcia dans cet article. Je vous dévoilerai un extrait de nos échanges sur ce recueil de nouvelles un peu plus bas.

Les nouvelles : atmosphère

Un monde pour demain est un recueil de douze nouvelles présentant chacune un univers futuriste. Ces univers sont créés pour les survivants de l’ancien monde mais les humains y sont soumis à la “protection” de la haute technologie. Notre monde a été ravagé, enseveli par les eaux, l’air empoisonné.

L’homme est leurré par un monopole dictatorial où la technologie reste au service de son seul créateur.

“Le gouvernement semblait ravi de guider nos vies, de nous imposer ses choix.”

“La ville puait mais nous étions habitués. L’odorat de cette humanité n’existait plus et n’avait de toute manière pas de raison d’être.”

Entre société et science fiction, le lecteur rencontre l’horreur d’un possible futur et l’auteur m’a confiée qu’elle ne voudrait vivre dans aucun d’entre eux.

Ma note : 4/5

Ma réaction à vif

J’avoue ne pas avoir aimé ce recueil qui m’a bouleversée et laissée dans un profond malaise. Je ne suis pas en mesure de vous expliquer tous les sentiments que j’exprime sur cette vidéo. Quoi qu’il en soit, l’auteur veut provoquer une réflexion et elle y parvient à merveille 😉 puisque ce recueil ne m’a pas laissée indifférente (et ça se voit).

Discussions avec Chloé Garcia (extraits)

J’avais choisi cette lecture avec la quatrième de couverture mais je ne m’attendais vraiment pas à ce que j’ai découvert. J’ai eu de longs échanges avec Chloé GARCIA qui a agréablement répondu à mes nombreuses interrogations. Je voulais comprendre cet univers ambivalent dans lequel elle m’a transportée avec Un monde pour demain. Au travers de cet échange, vous allez découvrir le but de Chloé GARCIA à l’écriture de ces nouvelles. Je la remercie du fond du cœur, elle a réussi à me montrer ce que je refusais de voir.

Au travers de cet échange, vous allez découvrir le but de Chloé GARCIA à l'écriture de ces nouvelles.

Angélique : Je ne peux pas du tout présenter ce recueil comme une réflexion sur le monde demain. Par contre, c’est exactement ce qu’il faut éviter. Tu dis que l’observation est toujours intéressante, c’est vrai, mais c’est triste aussi d’avoir sous les yeux l’abominable résultat de la dérive de l’humain, de la religion du fric…

Chloé : Justement c’est une réflexion sur le monde de demain que j’aimerais éviter. C’est pour donner peur et faire réagir. Du coup à mon sens ça fait forcement réfléchir. Je trouve qu’il reste une réflexion. Il ne donne pas de solution ce n’est pas le but. Dans Un amour impossible je mets en évidence le fait qu’on ait peur de la mer (la nature) justement et qu’on ne la comprend pas. Une lueur d’espoir parle du fait qu’on tourne moins les yeux vers le ciel. On est trop intéressés par nos petites personnes. Pourtant, il est essentiel de le regarder pour comprendre qui on est et rêver. Pour se rendre compte qu’on est rien sur Terre et quelle nous offre tout.
Une réflexion comme une autre qui reste de la réflexion sur un sujet précis. C’est une idée de ce qu’on pourrait devenir si on laissait ces géants nous prendre. Pas de vraies solutions ici. Juste de l’espoir qu’on peut sen sortir et aller sur une autre voie. La résistance dans le texte. C’est une réflexion peu poussée mais qui en reste une je trouve pour ceux justement qui veulent pousser plus loin

Angélique : Pourquoi veux tu faire rêver les gens ? Tu crois qu’ils ont besoin de quitter la réalité ?

Chloé : Je trouve que c’est un but super et c’est grâce à ceux qui me font rêver que je lâche pas l’affaire, je veux apporter pareil aux gens qui ont besoin. Je me sens redevable de ça, je trouve ça beau aussi. Oui moi je m’évade pour mieux supporter le présent, Tout le mal du monde.

Angélique : Et ce monde pour demain ?

Chloé : Le plus dur est de différencier les futurs que l’on souhaiterait et ceux les plus vraisemblables. Des 12 proposés dans le recueil il n’y en a aucun dans lequel je voudrais vivre en tout cas.

Angélique : Tu as fait quoi comme études ?

Chloé : Électronique, automatisme industrielle, informatique bas niveau temps réel, optique et laser

Angélique : Dans ces douze nouvelles, tu laisses toujours une petite question bien placée sur la privation de liberté, les mensonges…

Chloé : Personnellement je pense que la technologie ne va pas cesser d’évoluer après à voir si elle ne détruit pas tout, j’ai plus foi en la technologie qu’en l’humanité. Ou le terme d’humanité disparaîtra quand on sera tous devenus des machines intelligentes.

Angélique : Je ne crois pas qu’une machine puisse être plus intelligente que moi

Chloé : L’intelligence c’est complètement autre chose oui. Mais elle saura faire des milliards de choses à la seconde. Personnellement j’imagine des centaines de possibilités pour demain, tout est possible ! Des machines sensibles j’y crois pas, mais je crois en des personnes folles qui vont tout donner pour ça, Pour que ça existe un jour.

Je veux bien te croire Chloé, c’est pourquoi j’ai réfléchi à tous ça depuis la vidéo.

Pour aller plus loin

La bibliothèque : https://bujo-addict.org/bibliotheque/

Chloé Garcia sur Facebook : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure

Mon monde pour demain

Et vous, comment voyez-vous le monde pour demain ?

4 thoughts on “Un monde pour demain

  1. bonjour, comment vas tu? il a l’air intéressant ce recueil. actuellement je termine un roman où inversement il n’y a plus d’eau sur terre (ou presque) et des marées fantomes peuplées de fantomes vengeurs déferlent sur l’humanité. c’est très dur, je suis obligée de sauter certains passages. j’en reparlerai sur mon blog. passe un bon mardi et à bientôt!

  2. Coucou, je n’ai pas encore vu ta vidéo en entier, faut dire que j’ai bien choisi mon jour pour le faire. Le mercredi, c’est à éviter.
    C’est assez drôle tout de même alors que je lis “La jungle des océans” qui n’a pas de prétention écologique/environnementale, même si cela revient en toile de fond, l’auteur n’a pas eu cette mission : on lui a demandé de se contenter de parler de l’homme sur la mer. Tout ça pour te dire qu’au final, cette mer, malmenée par l’avidité des hommes reste malgré tout grande reine et n’offre que peu de seconde chance à ceux qui s’y aventurent et y vivent des tourments. Et cela illustre plutôt bien l’avenir de l’humanité, qui malgré des années, des siècles d’expérience, reproduit les mêmes erreurs, ne se souciant pas de l’autre, vivant égoïstement pour son propre profit. Évidemment, il reste des êtres humains exceptionnels, solidaires, soucieux de préserver, mais si peu nombreux qu’on peut se demander ce qui restera aux générations à venir.

    Vaste sujet mais pour en revenir à ce recueil en particulier, je ne garantis pas de le lire. Déjà, il me faut avancer sur ce pavé dont je te parle plus haut… Ensuite, je pense lire en numérique Un jour sur trois et Un grain de magie (d’ici quelques semaines) mais j’ai toujours des SP qui traînent donc… Il faut que je reapprenne à gérer mon temps tout en me laissant assez de moments d’ennui pur parce qu’ils me sont absolument nécessaires mais je me laisse facilement submerger par eux. 🤣

    Je te souhaite une bonne journée. Je regarderai la suite de la vidéo sous peu. En tout cas, je réfléchis quand même à la possibilité de lire Un monde pour demain, histoire de te permettre d’échanger plus en détails sur le sujet.

    1. Coucou,
      Comme tu dis, vaste sujet. Je continue à voir des tonnes de déchets dans la nature (je rentre de randonnée) et beaucoup de choses qui me hérissent le poil.
      Cependant, je note qu’aujourd’hui j’ai croisé des marcheurs qui ne sont pas horrifiés de croiser des chevaux en liberté (même qu’ils ont dit à Ganesh qu’il est beau…..la petite fille a eu droit à un tour sur le dos de Ganesh 🤣). Nous avons rencontré des animaux sociaux et ça fait plaisir. Parce que de nos jours, comme tu le soulignes, c’est rare.
      Mais je crois que nous reviendrons sur le sujet 😉.
      Je te souhaite une excellente fin de journée 😘

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.