Vive le printemps et la randonnée

Mardi dernier, chéri a eu la bonne idée de me jeter dehors avec mon sac à dos. L’idée ? Aller voir les chevaux à pieds en passant par La Mer de Glace : 23km et 153 étages de dénivelé. Pas si facile 😉

Départ de Vanosc

J’habite sur le GR42 alors je prends souvent ce chemin. Un véritable démarrage en côte dans les sols ravinés par les roues des motos et des quads (qui n’ont rien à faire là mais bon…). Ce chemin là, on ne s’y habitue jamais, une fois là haut, au mieux on crève de soif…. au pire on peut avoir déjà mal partout 😀

Chéri n’a pas choisi le chemin le plus facile mais le coté ensoleillé. Oui parce que je vous annonce le printemps mais la semaine dernière, il y avait encore de la neige et un vent glacial. Le beau ciel bleu est parfois trompeur et en plus, j’avais l’abominable sentiment que mon sac était beaucoup plus lourd que la semaine précédente (mais c’est trompeur, ça aussi). Le passage par Les Vachers était bien aéré : un vent à écorner les bœufs !

Mon petit paradis

Un temps vraiment idéal pour un pique-nique au bord de l’eau. Pour arriver dans ce paradis, il faut savoir où il est et je vais conserver le secret. Alors oui effectivement, il faut prévoir quelques travaux mais cet endroit est si beau que je ne m’en lasse pas. C’est moi qui ferait un détour pour une pause au bord de cette petite cascade.

Vers Villevocance (Ardèche Verte)

Vous pouvez découvrir ces paysages magnifiques en suivant un petit parcours qui vous guidera vers Gacou. Profitez-en, ça descend de ce coté là. Pour la pause, j’avais prévu de la lecture et c’est probablement ce qui pesait dans mon sac mais pas que… Je prends aussi de l’eau.

Ma remise en conditions commence à prendre forme, avec ces efforts, je ne me tortille plus de douleur, je dors mieux et mon rythme cardiaque au repos commence à devenir raisonnable. Je m’amuse à prendre mes chaussures en photo à chaque randonnée mais ce n’est pas un signe de quoi que ce soit 😉 Je trouve ça amusant.

Le printemps pour les chevaux

Alors bien sûr, avant de rentrer, nous sommes allés nourrir les chevaux et ramasser le crottin. Le truc en plus ces derniers jours, c’est que nous réparons la clôture. Après avoir accusé un sanglier, nous avons réalisé que Gaya testait le fil et que la batterie de “secours” est totalement inutile. Les chevaux respectent la clôture mais ils la poussent sur le terrain du voisin…

Ils ne sont d’ailleurs pas sortis la semaine dernière, nous avons eu de la pluie et pas du crachin Breton. Alors lundi, après rafistolage de la clôture, chéri a mis l’électrificateur….. à fond. Je comprends bien qu’ils en ont marre du foin, mais un petit rappel des bonnes manières ne leur fera pas de mal.

Quand vous lirez mes aventures, je serai partie avec eux vers les jolis prairies bien vertes où ils resteront quelques temps. Alors bon mercredi à tous et à bientôt.

Le printemps pour les chevaux

 

8 thoughts on “Vive le printemps et la randonnée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.